achat immobilier reims 2020

Dans le département de la Marne, Reims est une ville majeure de la région Grand Est, y occupant le 2è rang des aires urbaines les plus peuplées, avec un nombre d’habitants de plus de 180 000 habitants. Elle est ainsi un moteur économique de premier plan en Champagne-Ardenne, y compris pour les activités en lien avec l’immobilier. Peut-être avez-vous l’intention d’y mener à bien un projet, un achat immobilier, malgré la récente crise liée au coronavirus. Après les deux mois de confinement, et alors que l’on relève au niveau national un reprise de l’activité et de l’ambition immobilières des français.e.s, le secteur de Reims constitue t-il une bonne opportunité ?

L’immobilier à Reims en quelques chiffres

Afin d’y voir un peu plus clair, il peut être utile de disposer des chiffres du baromètre de référence Seloger.com. Celui-ci indique un prix moyen au mètre carré à Reims de 2121 euros, sur une fourchette de prix “classiques” allant de 1730 à 2600 euros/m².

La commune de Reims se divise en 12 secteurs principaux. Parmi eux, le quartier de Châtillons au sud se révèle le plus accessible avec 1563 euros/m². A l’inverse, assez logiquement, le centre-ville apparaît d’emblée comme le plus coûteux, la moyenne du mètre carré y atteignant quasiment les 2400 euros. Les autres quartiers de Reims se situent quasiment toujours dans un intervalle de prix entre 1900 et 2150 euros/m². Les appartements, quant à eux, se vendent généralement à Reims aux alentours de 2181 euros/m², plus cher qu’au niveau du département (1730 euros/m²).

Pour obtenir un aperçu plus proche de la réalité du terrain et des prix du marché local, nous vous invitons à consulter une agence immobilière à Reims , qui sera à même de vous accompagner pour tout projet dans le secteur.

Le marché de l’ immobilier à Reims en 2020

D’après les chiffres du baromètre immobilier des notaires, disponibles en fin mars 2020, le secteur de l’ immobilier à Reims se trouvait au début de printemps dans une phase de croissance assez marquée, avec une forte hausse des prix.

Les maisons se vendaient à environ 223 000 euros, prix qui peut sembler élevé, mais qui s’explique avant tout par leur taille. En effet, seules 10 % d’entre elles comptent moins de 4 pièces, et 38% au moins 6 pièces ; il s’agit avant tout de logements anciens, d’une superficie globalement élevée.

Toujours en mars 2020, les appartements atteignaient les 2050 euros le mètre carré, avec des biens immobiliers la plupart du temps de 2 à 3 pièces.

La crise du coronavirus a t-elle eu un impact sur l’immobilier à Reims ?

Les récents événements au niveau mondial comme à l’échelon national ont pu ralentir les projets d’ achat immobilier, à Reims comme partout ailleurs en France. Avant la crise, en reprenant les chiffres donnés par les notaires, on constatait déjà une légère perte de vitesse du secteur immobilier à Reims, avec une croissance passant de 4,2 % en 2019 à 2,9 % pour les maisons, et de 2,5 à 2% pour les appartements.

Cependant, en comparant avec les statistiques de Seloger.com, on remarque que les appartements se vendent aujourd’hui 130 euros de plus le mètre carré, en l’espace d’à peine plus de trois mois. Le “retour à la normale” qu’évoquent aujourd’hui certains spécialistes est donc une réalité à Reims, même s’il faut être prudent dans les comparaisons entre baromètres différents, qui ne suivent pas toujours exactement les mêmes critères.

Selon les dernières informations, les français.e.s recherchent aujourd’hui des logements plus spacieux, conséquence directe du confinement, ainsi, le prix des maisons individuelles devrait continuer d’augmenter à court et moyen terme. Le taux du crédit immobilier demeure attractif, ce qui permet en partie d’expliquer ce rebond. Si vous désirez toujours investir, il vous est conseillé de rester informé.e des évolutions des prix du marché au cours de l’été.

2020-07-27