achat logement neuf economies energies

Souhaitant bénéficier des faibles taux d’intérêt actuels sur les prêts immobiliers vous envisagez de déménager ou d’acheter un nouveau logement ? L’investissement ne se limite pas seulement au prix de vente du bien et aux frais de notaire. En effet, il comprend également les charges annexes comme les dépenses énergétiques notamment. Choisir d’acheter un logement neuf plutôt qu’ancien est une des meilleures solutions pour réduire sa facture d’énergie.

Le DPE : réduire sa facture d’énergie

Un moyen particulièrement efficace pour vous repérer est de vous référer directement à la classe énergétique du logement avant l’acheter. Celle-ci permet d’évaluer avec une certaine précision l’efficacité énergétique d’un logement en prenant en compte divers éléments :

  • Le système de climatisation et de ventilation
  • La production pour l’eau chaude sanitaire
  • La consommation du système de chauffage
  • L’efficacité pour les matériaux isolants utilisés

Ces informations sont alors publiées dans le DPE (Diagnostic Performance Energétique) obligatoire. Ce dernier est constitué d’une note assimilée à une lettre ainsi qu’à une couleur. Pour exemple :

  1. Un DPE qui est inférieur ou égal à 50 avec la lettre A et une couleur vert foncé coïncidera à un logement économe
  2. Un DPE qui est supérieur à 450, avec la lettre G et une couleur rouge montrera que le logement en question est très énergivore. Un comparatif simple entre les DPE d’une nouvelle et d’une ancienne construction vous informe utilement sur les économies d’énergie à réaliser en choisissant une habitation neuve. Vous pourrez ainsi facilement estimer les économies en effectuant une simulation de calcul de facture d’électricité. Acheter un logement neuf est également plus écologique car ses émissions de GES (gaz à effet de serre) sont bien plus faibles.

Quelles sont les normes pour des logements neufs ?

Les normes concernant une construction neuve

Un des meilleurs moyens pour réduire vos dépenses énergétiques est ainsi de choisir une habitation neuve. Plusieurs sortes de constructions neuves vous sont proposées :

  • la maison dite à énergie positive
  • les bâtiments HQE à haute qualité environnementale
  • la maison norme RT 2012
  • la maison passive
  • les bâtiments BBC à basse consommation

Quelles différences entre les différentes normes énergétiques ?

Il existe désormais plusieurs normes énergétiques selon le type de logement que vous avez choisi d’acheter. Voici les différentes normes que vous pouvez découvrir sur le marché de l’immobilier :

Norme RT 2012

Une maison sous la norme RT 2012 s’appuie la consommation électrique, l’efficacité de l’utilisation énergétique en mettant notamment l’accent sur les énergies renouvelables.

La maison passive

La maison passive s’appuie à la fois sur une isolation renforcée au niveau du toit, du sol, des murs, des portes et des fenêtres, sur l’absence de ponts thermiques, sur la chaleur passive des rayons du soleil ainsi que sur une ventilation contrôlée. Cette maison type consomme en énergie par m² et par an seulement 15 kWh, soit 90 % de moins qu’une maison classique.

Maison à énergie positive

Une maison à énergie positive signifie qu’elle consomme moins d’énergie qu’elle n’en produit.

Maison HQE

Une maison HQE s’appuie sur une gestion très économique déchets produits et des énergies consommées dans l’habitation.

Le Bâtiment Basse Consommation (BBC)

Le label Bâtiment Basse Consommation date de 2005 d’après la Réglementation technique (RT) pour les constructions neuves. Le BBC s’appuie sur une étanchéité optimale thermique ainsi que sur l’utilisation d’énergies renouvelables, afin d’atteindre une consommation d’énergie annuelle de 50 kWh par m², à pondérer néanmoins selon le climat des régions. Depuis le 1er janvier 2013, la RT 2012 prévoit l’application de cette norme de consommation maximale à tous les nouveaux futurs bâtiments en construction.