investir dans l immobilier neuf suisse

Acheter un bien immobilier en Suisse est un projet qui séduit un grand nombre d’investisseurs, bien que les étrangers non domiciliés dans le pays se heurtent à quelques restrictions en matière d’achat immobilier.

Le marché du neuf attire particulièrement les acheteurs en quête d’une résidence secondaire ou d’un investissement locatif. Même s’ils doivent acheter le plus souvent sur plans, investir dans l’immobilier neuf à Genève ou dans d’autres grandes villes présente l’avantage incontestable d’acquérir un logement moderne et conçu selon les derniers procédés de construction.

Profiter de la stabilité du marché Suisse

La Suisse s’est longtemps imposée comme une des destinations idéales pour réaliser un bon investissement immobilier. Cependant, le pays a la volonté de contrôler son marché afin d’éviter une hausse trop importante des prix, et a donc mis en place quelques conditions d’accès visant à restreindre les investissements étrangers.

L’accès à la propriété en Suisse est donc difficile, mais plutôt gage de sécurité quant aux mouvements et à l’évolution des prix de l’immobilier. Un étranger qui ne vit pas en Suisse devra néanmoins entreprendre des démarches plus ou moins importantes en fonction de son lieu de résidence et de sa situation.

Personnaliser son logement neuf en fonction de ses goûts

Il est assez rare en Suisse d’investir dans un bien immobilier neuf déjà construit, d’une part car la demande est très forte, mais aussi parce que le projet ne se lance généralement que lorsqu’il y a suffisamment de réservations.

Aussi, investir dans le neuf dans ce cas de figure implique généralement de pouvoir se projeter à partir de simples plans, et de ne pas vraiment savoir à quoi s’attendre une fois le bien livré. Pourtant, cette situation donne la possibilité, selon les promoteurs, de personnaliser les lieux avant même d’y habiter.

Il est ainsi possible de choisir la couleur des murs ou des sols, mais aussi le carrelage de la cuisine ou de la salle-de-bain. Attention cependant à bien se renseigner en amont auprès des personnes compétentes : il arrive que ces modifications représente un sacré budget sur la note finale.

Les prix de l’ancien sont plus incertains que dans le neuf

Étant donné que la construction de programmes neufs est en partie soumise à l’appréciation des banques qui étudient le dossier en amont, il est plus facile d’acheter un bien au prix du marché lorsqu’on décide d’investir dans l’immobilier neuf.

Dans l’ancien, le prix de vente est à l’appréciation du professionnel qui a réalisé l’estimation, ou du propriétaire seul s’il a choisi de vendre son bien par ses propres moyens. Bien que le marché soit plus stable qu’en France et moins sujet à des abus de la part des propriétaires vendeurs, il n’en est pas moins que les prix du neuf sont obligatoirement en lien avec la réalité des prix du marché : l’acheteur est donc rassuré dans sa démarche, surtout s’il est étranger et qu’il ne vit pas en Suisse.

Acheter dans le neuf est plus intéressant pour l’investissement locatif

L’investissement locatif en Suisse est d’autant plus intéressant que les étrangers doivent se contenter des zones touristiques pour procéder à leur investissement (hormis s’ils possèdent les autorisations nécessaires). De ce fait, louer un bien immobilier dans les grandes villes de Suisse garantit au propriétaire un bon rendement locatif et l’assurance plus ou moins durable de bénéficier d’un complément de revenus régulier.

Choisir un programme neuf pour investir en Suisse est donc particulièrement avantageux lorsqu’il s’agit de le louer pendant la saison. En effet, les locations de vacances sont nombreuses sur le marché mais ne se valent pas toutes. En fonction des prestations, de l’emplacement, et des équipements proposés, il est possible d’amortir rapidement son bien et d’optimiser idéalement son investissement.

2020-03-09