Louer un appartement sans CDI

En tant que jeune actif sans CDI, en freelance, en CDD ou tout simplement jeune entrepreneur, il peut être très difficile de trouver un logement à louer. Cela peut être un réel parcours du combattant car de nombreux propriétaires ne souhaitent prendre aucun risque. Voici nos quelques conseils qui pourront vous aider à trouver une location afin d’assouvir votre désir d’indépendance.

Comment louer un appartement si je n’ai pas de CDI ?

Les propriétaires se tournent majoritairement vers des locataires possédant un CDI par sécurité. Ils ne prennent pas le risque d’avoir des impayés. En revanche, si vous avez un autre contrat, ne baissez pas les bras, il est tout de même possible de trouver un petit chez-soi en n’ayant pas de CDI. Voici quelques situations dans lesquelles vous pouvez vous retrouver :

  • Lorsque vous êtes jeunes vous pouvez être en contrat d’apprentissage, en stage rémunéré, avoir un petit job ou être tout simplement fraîchement diplômé et à la recherche d’un emploi.
  • Etre en situation précaire : CDD, intérimaires, CDI période d’essai.
  • Etre un jeune entrepreneur. Vous ne disposez donc pour le moment pas de revenu fixe et suffisant.
  • Ou enfin être sans emploi.

Cependant, malgré votre situation, grâce à quelques astuces, vous avez la possibilité de trouver un logement.

Location d’appartement sans CDI : misez sur les particuliers plutôt que les agences

Les agences immobilières ont des critères assez strictes en terme de revenus. Il faut que vous gagniez trois fois le montant du loyer et ayez des revenus réguliers avec une situation stable. C’est pour cela que dans votre situation il sera plus judicieux de passer par des particuliers.

Il sera plus facile d’argumenter, de négocier auprès d’individus n’ayant pas d’obligations. Pour cela il existe de nombreux sites : Leboncoin.fr, entreparticulier.com, ou pap.fr.

De plus, vous avez la possibilité d’ajouter à votre dossier une lettre de motivation. Cela permettra de convaincre plus facilement les propriétaires et de leur faire part de votre sérieux et honnêteté.

Les aides du gouvernement pour louer sans CDI

Si vous avez la chance d’avoir un garant possédant un revu équivalant à trois fois le loyer, il sera plus simple pour vous de trouver un logement et de louer sans CDI. En revanche, il est tout à fait possible que vous n’en n’ayez pas. C’est pour cela que des aides ont été mises en place par le gouvernement afin de faire face à cette contrainte :

  • Action Logement mis en place par le gouvernement en 2016 permet aux jeunes actifs de moins de 30 ans d’obtenir une caution locative qui garantit les loyers impayés.
  • Locas-pass correspondant à une avance sous forme de PTZ (Prêt à Taux Zéro). Il vous permettra de financer le dépôt de garantie. Il est à dispositions des jeunes salariés de moins de 30 ans sous différents types de contrat (CDD, CDI, étudiants salariés, boursiers, …)
  • Les APL  vous permettant de réduire le montant de votre loyer. Elles sont reversées en fonction de la situation de votre logement et quelle que soit votre situation familiale et maritale.

Location d’appartement sans CDI : la colocation

La colocation peut être une bonne solution à une situation précaire. Vous vivez à plusieurs, mais vous profitez tout de même d’une bonne indépendance.

Cette solution est d’autant plus adaptée si vous n’appréciez pas la solitude. Pour trouver une bonne colocation, il existe de nombreuses plateformes dédiées : Leboncoin.fr, cartedescolocs.fr, roomster.com, ou encore les réseaux sociaux.

L’inversement des rôles

De nombreuses plateformes ont mis en place un système consistant à inverser les rôles entre les locataires et propriétaires. Ici, ce sont les propriétaires qui contactent les locataires. Le propriétaire reçoit les différentes candidatures, avec les informations sur chaque candidat, puis il doit choisir quel est le meilleur candidat. Locservice.fr par exemple peut être une solution intéressante et vous permet de mettre toutes les chances de vos côtés.

2020-05-19