choisir mandat simple ou exclusif

Vous êtes propriétaire d’un bien immobilier et vous souhaitez le mettre à la vente. Pour ce faire, vous avez choisi de vous tourner vers une agence immobilière afin d’être accompagné dans vos démarches. Un choix s’impose alors : que choisir entre le mandat simple et le mandat exclusif ? Nous voyons ici les particularités de chacun, ce qui vous aidera à prendre la meilleure décision en fonction de vos critères.

Qu’est-ce qu’un mandat dans l’immobilier ?

Lorsque vous décidez de vendre votre bien via une agence immobilière, vous devez la mandater officiellement pour que son action entre dans le cadre légal. Un mandat de vente est donc un contrat qui unit le propriétaire du bien à l’agence immobilière, pour une durée définie.
Pour être conforme à la réglementation, un mandat de vente doit comporter un certain nombre d’informations :

  • Les noms des personnes qui souhaitent vendre le bien
  • Les coordonnées permettant de repérer la ou les agence(s) chargés de vendre le bien
  • Les références du bien (sachant que l’agence devra vérifier que le propriétaire l’est réellement)
  • Le prix de ce bien
  • La durée du mandat (elle change selon le type de mandat choisi, mais ne peut pas aller au-delà d’un an dans tous les cas).

Le mandat simple

Environ 70% des personnes qui font appel à une agence immobilière pour vendre leur bien choisissent de le faire sous mandat simple. Cela signifie qu’elles peuvent traiter avec plusieurs agences, et même vendre directement de particulier à particulier si elles trouvent elles-mêmes un acheteur.

Si le propriétaire vend lui-même son bien, il devra tout de même transmettre à l’agence l’identité de l’acheteur, puisqu’il est possible qu’elle ait fait visiter le bien à ces personnes sans que le vendeur ne le sache forcément.

Les avantages du mandat simple

Le mandat simple offre donc plus de liberté au vendeur qui n’est pas contraint de traiter avec une seule agence. Le bien en question bénéficie également de plus de visibilité, puisqu’il est disponible dans plusieurs agences et donc plus diffusé. Le vendeur est donc sûr de toucher un maximum d’acheteurs potentiels.

Les inconvénients d’un mandat simple

Le mandat simple se révèle plus hasardeux que le mandat exclusif, et peut notamment semer le trouble chez les acheteurs, surtout si le prix et le descriptif diffèrent selon l’agence immobilière.

De plus, lorsque plusieurs agents sont en concurrence, il peut arriver qu’ils soient moins investis puisqu’il y a un risque que la commission leur échappe s’ils ne concluent pas la vente. Enfin, le délai de vente d’un bien immobilier dans le cadre d’un mandat simple est généralement plus élevé. Comptez environ 110 jours, alors qu’un mandat exclusif peut permettre de vendre son bien sous trois mois en général.

Le mandat exclusif

Le mandat exclusif contraint le vendeur à ne traiter qu’avec une seule agence, et il s’engage également à lui rediriger les potentiels acheteurs qu’il aurait lui-même trouvé. Un mandat exclusif est conclu pour trois mois, et peut être renouvelé.

Il n’est pas possible pour le client de revenir sur l’exclusivité du bien avant la fin de cette période, mais à partir de ces trois mois, il pourra faire annuler le mandat via un courrier avec accusé de réception, la résiliation prenant effet quinze jours après réception de la demande.

Les avantages du mandat exclusif

Si la forme du mandat exclusif peut paraître bien plus contraignante, elle est par contre plus efficace. En effet, pour l’agent immobilier en charge de la vente, point de concurrence. Il est donc logique qu’il s’investisse corps et âme dans son travail, puisqu’il a l’assurance d’être le seul sur le coup. C’est pourquoi les ventes sous la forme de mandats exclusifs se concluent bien plus rapidement qu’avec un mandat simple.

Le mandat exclusif présente des avantages vis-à-vis des potentiels acheteurs. Ils ne se perdent pas dans un flot d’annonces et de descriptifs différents, et les visites sont également facilitées lorsqu’il n’y a qu’un seul intermédiaire.

Votre bien est mis en valeur par une seule et unique agence. D’ailleurs, il est courant que l’agence choisie s’engage à mobiliser des outils de diffusion plus efficaces et pertinents qu’un simple ajout dans leur catalogue (panneau, mise en vitrine, petites annonces, etc). C’est dans son intérêt, mais du même coup, dans le votre également.

Les inconvénients du mandat exclusif

Vous l’aurez compris, le mandat exclusif offre beaucoup moins de liberté au vendeur. S’il s’avérait qu’il décide quand même de conclure lui-même la vente, allant à l’encontre du contrat signé avec l’agence, il s’exposerait alors à des dommages et intérêts, devant s’acquitter de la commission auprès de l’agence.

Pour aller plus loin

La famille des mandats immobiliers est grande, et il en existe bien plus que deux. Pour aller plus loin dans la réflexion, nous allons voir deux autres types de mandats qui peuvent être considérés comme des intermédiaires entre le mandat simple et le mandat exclusif.

Le mandat co-exclusif

Beaucoup moins utilisé dans le monde de l’immobilier, le mandat co-exclusif permet un peu plus de liberté au vendeur. Il donne la possibilité de soumettre le bien à plusieurs agences immobilières, mais n’autorise pas la vente directe à un particulier. Lors de la signature du contrat, qui est de trois mois minimum comme pour le mandat exclusif, tous les professionnels impliqués dans la vente devront être cités.

Là encore, comme pour le mandat simple, plusieurs professionnels seront en concurrence, ce qui peut présenter les mêmes inconvénients : un investissement moins important de la part des agents.

Le mandat semi-exclusif

Ce type de mandat permet au vendeur d’offrir l’exclusivité de son bien à une agence immobilière, mais aussi de se réserver le droit de vendre directement s’il trouve lui-même un acheteur. Dans ce cas, le professionnel reste pleinement engagé dans sa mission. Le vendeur n’aura pas à verser de commission s’il vend par lui-même, mais n’a pas le droit de conclure une vente avec des acheteurs qui auraient déjà visité le bien via l’agence avec qui il a signé le mandat.

Votre choix entre le mandat simple et le mandat exclusif dépendra donc surtout de vos critères. Tous deux présentant des avantages et des inconvénients, il semble tout de même que la balance penche vers le mandat exclusif, puisque c’est surtout l’efficacité que recherche une personne qui souhaite vendre son bien.