invetissement immobilier en corse

Avec ses millions de visiteurs et touristes par an, la Corse reste un territoire extrêmement prisé pour son environnement idyllique, ses plages paradisiaques, et son cadre de vie idéal. Les investisseurs sont d’ailleurs de plus en plus nombreux à solliciter une agence immobilière à Ajaccio ou à Porto-Vecchio pour acheter une résidence principale ou secondaire, mais aussi pour réaliser un investissement locatif.

Profitant d’un marché immobilier dynamique, la Corse offre certaines garanties qui rassurent les acquéreurs dans la concrétisation de leur projet. Avec un bon investissement, il est possible de se constituer de vrais compléments de revenus ainsi qu’un patrimoine immobilier de grande valeur.

Une région idéale pour réaliser son investissement locatif

Ce n’est pas par hasard que l’on renomme la Corse en l’appelant “l’île de beauté”. Son décor époustouflant séduit aussi bien les amateurs de détente et de sable fin que les sportifs avides de randonnées dans le maquis. Le tourisme représente d’ailleurs la grande majorité de l’activité économique en Corse, ce qui est une situation très favorable à l’investissement locatif.

Ils sont près de 3 millions chaque année à se mettre à la recherche d’une location de vacances en Corse. L’été particulièrement, les touristes et voyageurs affluent pour profiter des activités et du climat qu’offre ce territoire : c’est donc la garantie de louer facilement un appartement meublé ou une maison au bord de la mer, et de profiter de revenus locatifs réguliers.

Cependant, toutes les villes ne se valent pas sur ce plan : pour ce type d’investissement, il faudra privilégier les villes en bord de mer, comme Ajaccio, Bastia ou encore Porto-Vecchio, mais aussi les grandes villes touristiques à l’intérieur des terres comme Corte.

Profiter de la loi Pinel en investissant en Corse

Bonne nouvelle, certaines villes de Corse sont éligibles à la loi Pinel, le fameux dispositif de défiscalisation à destination des investissements locatifs. Pour remplir les conditions d’accès à cette aide financière, il faut avoir pour projet d’investir dans un bien neuf, en cours de construction, en projet de construction, ou un bien ancien que l’on souhaite remettre à neuf.

Le propriétaire doit également s’engager à mettre ce logement à la location en choisissant une période de 6, 9 ou 12 ans. Il peut ainsi bénéficier d’un crédit d’impôt allant jusqu’à 21 % sur le montant de son investissement (plafonné à 300,000 euros) en fonction de la durée de mise en location qu’il aura choisi.

Attention tout de même, les zones B2 et C ne sont plus concernées par cette aide. Ajaccio, Bastia, Porto-Vecchio, Bonifacio ou encore Calvi sont des villes en zone A ou B1, où le dispositif Pinel pourra s’appliquer pour un acquéreur qui remplit les conditions exigées. En revanche, ce ne sera pas le cas dans les villes comme Corte, Conca, Bilia, et toutes celles qui sont hors des zones A, Abis et B1. Le zonage est particulièrement important dans la loi Pinel, puisque c’est lui qui détermine le plafonnement des loyers en fonction des secteurs.

Choisir la Corse pour acheter sa résidence principale ou secondaire

Il n’y a pas que pour un investissement locatif que la Corse présente des avantages. En effet, les prix de l’immobilier y sont 3 à 4 fois plus bas que dans les grandes agglomérations touristiques de France. Si la situation le permet, c’est donc une destination de choix pour y vivre à l’année et y acquérir sa résidence principale.

Si la Corse est plutôt une destination de vacances, et que les finances le permettent, on peut aussi envisager d’y acheter une résidence secondaire pour s’épargner la recherche de location saisonnière dans l’effervescence de la saison estivale. Cependant, si l’on n’envisage pas de louer cette résidence lorsqu’elle est inoccupée, c’est un projet d’investissement qui ne présentera pas vraiment d’intérêt en termes de rentabilité ; si ce n’est la possibilité de profiter d’un séjour en Corse dès qu’on en a l’occasion.

2020-03-04