Conseil achat appartement

Malgré toute palpitation que cela peut procurer, un projet d’achat immobilier reste assez complexe. La nécessité de l’intervention de plusieurs intermédiaires rallonge forcément la durée du processus. L’intervention des notaires, des banques et des agents immobiliers est indispensable pour authentifier, sécuriser la transaction immobilière et vous obtenir les financements. Pour éviter de vous perdre en cours de route, lisez attentivement cette information qui vous donne les étapes à suivre pour réussir votre achat immobilier.

Étape 1 : Budgétiser votre opération

La première étape de ce processus est de déterminer le budget que vous êtes prêt à investir dans le bien immobilier tenant compte de votre situation financière. Déterminez le montant maximal que vous pouvez vous permettre d’emprunter. Cela peut se faire en deux étapes :

  • En premier lieu, vous pouvez calculer votre capacité d’emprunt. Pour cela, plusieurs simulateurs sont disponibles en ligne.
  • Choisir une zone spécifique et renseignez-vous sur les prix de l’immobilier dans cette zone.

Étape 2 : Se positionner sur un bien

Lorsque vous jetez votre dévolu sur un bien après plusieurs visites, vous n’avez surtout pas envie de le voir vous filer entre les doigts. Une fois le prix négocié, ne tardez pas ! Faites-une offre ! Suite à cela, vous signerez avec le propriétaire un compromis de vente. C’est un document important à valeur juridique qui va sceller la vente immobilière.

Lorsque le compromis de vente est signé, vous disposez d’un délai de rétractation fixé à 10 jours. Une fois ce délai passé, vous vous engagez à aller jusqu’au bout du processus d’achat. C’est-à-dire que vous ne pourrez pas annuler l’achat à moins qu’une des conditions suspensives ne se réalise.

Malgré tout, vous devrez verser entre 5 % et 10 % du prix du bien au notaire après signature du compromis. À quoi servira cette somme ?

  • Si la vente a bien lieux, la somme payée servira d’avance sur l’achat du bien
  • Si la vente est annulée en raison d’une condition suspensive qui se serait réalisée, la somme est remboursée à l’acquéreur.
  • Mais si la vente est annulée sans qu’une condition suspensive ne soit réalisée, la somme versée revient au propriétaire du bien à titre d’indemnisation.

Étape 3 : Obtenir un prêt immobilier

Il vous faut constituer un dossier de prêt immobilier très solide. Le minimum légal, c’est bien entendu vos bulletins de salaires, vos relevés de comptes et vos dernières fiches d’imposition. Vous serez certainement amenés à fournir d’autres pièces justificatives selon les banques pour renforcer votre dossier. C’est bien pourquoi vous devez vous faire aider.

La meilleure astuce pour maximiser vos chances est de passer par des professionnels du prêt immobilier : Les courtiers en prêt immobilier. Les courtiers comparent les offres de prêt sur le marché afin de vous obtenir le prêt le plus adapté à votre profil et votre projet immobilier. Ils vous aident également à constituer un dossier conforme aux attentes des banquiers. Mais ce n’est pas tout, leurs partenariats bancaires leurs permettent de vous obtenir des taux préférentiels et des conditions d’emprunt plus favorables. Pour vous éviter des frais de courtage, vous pouvez opter pour un courtier tel que Pretto qui vous accompagne gratuitement de la simulation de votre prêt immobilier jusqu’à la signature chez le notaire.

Étape 4 : Obtenir un accord de principe

Lorsque votre courtier vous obtient le financement, vous êtes prévenus par accord de principe. Ce document officiel contient toutes les caractéristiques d’un crédit. Mais ce n’est pas encore mission accomplie ! Il reste encore à obtenir l’accord des organismes d’assurance et de garantie.

Étape 5 : Signer une demande de prêt immobilier à la banque

Après réception de l’accord de principe, rendez-vous à la banque pour signer une demande officielle. Si vous n’avez pas de compte dans cette banque, c’est le moment d’en ouvrir un.

C’est également durant ce rendez-vous que vous devez remplir le questionnaire santé pour valider l’assurance emprunteur.

Étape 6 : Relire attentivement et signer l’offre de prêt

Vous recevrez l’offre officielle de la banque par courrier recommandé. À compter ce jour, vous disposerez de 10 jours de réflexion obligatoires. Vous ne pourrez répondre à l’offre qu’à partir du onzième jour.

Bien entendu, un refus de votre part signifierait que l’avance que vous avez versée au notaire servira à indemniser le propriétaire.

Étape 7 : Signer devant le notaire et devenir propriétaire

Après l’obtention du financement, c’est le moment de se rendre chez le notaire pour signer l’acte authentique qui fera de vous un heureux propriétaire. C’est également durant ce rendez-vous que vous devez régler les frais de notaire et de garantie. Les fonds débloqués pour l’acquisition sont transférés sur un compte que détient le notaire. Ce dernier se chargera de les transférer au vendeur par la suite. Vous devrez vous acquitter des frais de notaire. Sachez cependant qu’il est possible de déduire du mobilier de vos frais de notaire.

Mais attention ! Vous devez signer l’acte authentique dans les 6 mois qui suivent le déblocage des fonds, passé le délai des 6 mois, la banque annulera le prêt et sera en droit de vous réclamer des frais.