meilleure saison pour achat de maison

Tout comme le ski ou le surf, l’immobilier est une activité qui se pratique aussi selon les saisons. Vous souhaitez acheter une maison, et vous vous demandez s’il y a des moments plus propices que d’autres pour procéder à votre acquisition ? Et bien vous avez raison, et c’est ce que nous voyons tout de suite.

Au printemps, c’est le meilleur moment ?

Le début du printemps signe l’ouverture de la saison de l’immobilier. En effet, c’est un des meilleurs moments pour se rendre compte du potentiel d’une maison (notamment au niveau de la lumière et des extérieurs), et c’est d’ailleurs à cette période que la plupart des propriétaires mettent en vente leur bien.

Pour autant, c’est une saison bien difficile en termes de concurrence et de prix. Les propriétaires savent bien que c’est le meilleur moment pour eux de procéder à la vente de leur bien. Ils voient bien tous ces acheteurs en quête de la maison de leur rêve, désireux de s’y installer durant l’été pour en profiter au maximum, et permettre aux enfants de faire leur rentrée scolaire sans avoir à changer d’école en cours d’année.

En achetant au printemps, vous risquez donc non seulement d’acheter plus cher que si vous aviez attendu quelques mois, mais aussi de rencontrer des difficultés dans vos recherches : qui dit concurrence dit peut-être maison qui vous passe sous le nez !

En été et en automne, la concurrence s’envole

Un fois la saison du printemps terminée, la plupart des gens est appelée à d’autres activités qu’à l’acquisition d’un bien immobilier. L’offre étant supérieure à la demande, vous pouvez alors prendre votre temps pour rechercher votre bien idéal.

La situation est similaire en automne, synonyme de rentrée scolaire pour les enfants, et de rentrée tout court pour les parents. Ce n’est pas vraiment la saison la plus active en matière de transactions immobilières !

C’est donc pour vous un moment plus propice que le printemps pour acheter votre maison. Si un propriétaire souhaite vous mettre la pression en vous demandant de vous dépêcher car vous n’êtes pas le seul sur le coup, il y a fort à parier que ce soit du bluff !

L’hiver, la saison des bonnes affaires

La saison de l’hiver n’est pas apparemment pas très prisée non plus par les potentiels acheteurs, voire encore moins que l’été et l’automne, et c’est plutôt une bonne nouvelle pour vous. Qui dit peu d’activité, dit négociation, et ce sera sans doute le meilleur moment pour tenter de faire baisser le prix de la maison de vos rêves.

Des taux d’intérêts qui battent tous les records

Si vous entamez des démarches pour acquérir un bien immobilier, vous avez certainement remarqué que les banques proposent des emprunts avec des taux d’intérêts incroyablement bas. C’est d’autant plus vraie qu’en cette année 2019, la moyenne est descendue jusqu’à 1,17%, du jamais vu jusqu’à présent.

Votre situation professionnelle et financière est cruciale lorsqu’il s’agit d’emprunter. Pour des profils impeccables (comprenez ici des personnes qui disposent d’économies et qui peuvent fournir un certain apport), il est possible de s’en sortir avec 1% d’intérêts sur vingt ans d’emprunt.

De manière générale, pas besoin d’être riche pour emprunter à taux bas. Les profils sûrs de type salariés en CDI peuvent bénéficier d’un taux de 1,50%, quand ils ne pouvaient prétendre qu’à 2,70% pour la même durée d’emprunt en 2018.

Dans un contexte où les banques ont tout intérêt à prêter à des taux toujours plus bas pour conserver leur marge, vous avez donc tout intérêt à faire jouer la concurrence en vous rendant dans différentes banques. Jusqu’à l’été 2020 au moins, ces taux n’ont pas prévus de remonter, et seront même maintenus de façon avantageuse pour les personnes souhaitant acheter.

Se faire aider par un professionnel de l’immobilier

Quoi de mieux que d’être accompagné par un professionnel de l’immobilier qui connaît le marché sur le bout des doigts pour vous permettre d’investir au mieux ? En vous rapprochant d’une agence immobilière, vous vous assurez d’être guidé dans votre projet par des spécialistes du secteur où vous effectuez vos recherches.

Il saura mieux que quiconque vous conseiller sur le meilleur moment pour acheter, en fonction des spécificités du marché immobilier dans la zone géographique concernée. Il saura également vous alerter sur des prix trop élevés, ou dénicher la perle rare que vous auriez pu rater en prospectant en solitaire.

L’acquisition d’un bien immobilier ne doit donc pas être réfléchie uniquement par rapport à aux critères habituels (prix, aides à disposition, situation personnelle, etc), sachant que vous êtes certains d’obtenir un emprunt avec un taux d’intérêt très bas si vous décidez d’acheter en ce moment.

Il existe bel et bien des saisons plus ou moins propices à l’achat d’une maison ou d’un appartement. Aussi, dès la rentrée scolaire, et ce jusqu’au mois de Mars, vous êtes à peu près certain de démarcher avec très peu de concurrence, les acheteurs privilégiant les débuts de la saison estivale.